Contactez un conseiller

Je souhaiterais m’occuper de ma compagne, handicapée suite à un AVC

Suite à un AVC, ma compagne est restée paralysée du côté gauche (bras et jambe). Elle est actuellement en rééducation et elle a retrouvé une certaine mobilité mais elle ne peut toujours pas se servir de sa main gauche. J’ai rencontré une assistante sociale qui a monté un dossier MDPH pour qu’elle ait la carte  de stationnement. Il y a aussi sa mutuelle qui propose une aide à domicile pendant 30 jours. Mais j’aimerais être près d’elle le plus possible. Je me demande si je peux demander un congé spécifique à mon employeur.

Votre compagne a perdu de l’autonomie. Elle bénéficie de prise en charge pour de l’aide à domicile mais vous aimeriez la soutenir et l’accompagner du mieux possible.

Connaissez-vous le congé de proche aidant ?
Ce congé de 3 mois (renouvelable jusqu’à 1 an), permet sous certaines conditions de cesser votre activité professionnelle afin de vous occuper d’un proche handicapé ou faisant l’objet d’une perte d’autonomie d’une particulière gravité.
Ce congés n’est pas rémunéré.
Pour en bénéficier, vous devez avoir au moins un an d’ancienneté dans votre entreprise.
Il vous faudra adresser une demande directement à votre employeur, au minimum un mois à l’avance.

Vous n’avez pas de délai à respecter pour faire votre demande s’il s’agit d’une situation d’urgence.
Par exemple : en cas de dégradation soudaine de l’état de santé. Dans ce cas, et sur présentation d’un justificatif médical, le congé sera accepté immédiatement.

En attendant la prise de ce congé, ou même en complément, vous pouvez faire installer un système de téléassistance.
Ce système permettra à votre compagne d’entrer en contact avec des interlocuteurs professionnels 24h/24 et 7j/7 si elle se trouve en difficulté (chutes, malaises...).
Les professionnels lui viendront en aide soit en prévenant des proches pouvant la secourir, soit en contactant directement les services d'urgence.
C’est un bon moyen pour vous seconder si vous avez besoin de vous absenter par esemple.

Un de vos proches (enfant, parent, conjoint…) présente un handicap, une perte d’autonomie ou souffre d’une grave maladie ? Il a besoin d’une présence à ses côtés ? Nos conseillers peuvent vous aider à faire le point sur cette situation et envisager les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Ma compagne a eu un AVC

bloc_large_2